Auto-école : Premier trimestre 2019

Dite moi si je me trompe mais vous semblez apprécier les anecdotes d’auto-école que je vous partage régulièrement sur ma page Facebook.

Et comme je suis un mec plutôt sympa je vais vous faire une petite compilation de mes perles de ce premier trimestre de 2019.

3 Janvier

En leçon de conduite, lors d’un croisement un peu délicat, un véhicule venant en face s’arrête pour nous laisser passer et je le remercie d’un signe de main, ce qui ne manque pas d’interpeller mon élève.

 » – Pourquoi tu le remercies ? On était prioritaire, il était obligé de s’arrêter.

– Oui mais certain ne le respect pas forcement. Et le fait de le remercier va l’inciter à continuer d’adopter ce comportement. C’est du renforcement positif.

– Ah ouai, comme quand tu me dis ‘Bien jouer’ alors qu’en fait ce que j’ai fais c’était pas ouf ?

– Exactement. Je savais que tu étais malin.

– Ouai je suis plutôt futé et… oh… Ça en était là aussi. Purée t’es fort… »

4 Janvier

Ce que je dis à l’élève : – Comme tu te débrouilles bien on va commencer à bosser l’utilisation des aides à la conduite. Je vais te mettre le GPS et tu vas suivre les indications sans négliger l’observation de l’environnement et de la signalisation. Tu vas voir ce n’est pas si évident.

Ce que je me dis intérieurement : – Mais bordel on est où ? Comment j’ai fais pour atterrir ici ? Je reconnais aucune rue. Merde je suis complètement paumé…

5 Janvier

Parmi mes élèves d’auto-école j’en ai eu des atypiques.
L’actrice de film X, la vegan qui bosse dans une boucherie, l’artiste de cirque, le joueur de jeux vidéo professionnel…

Mais là je suis heureux, j’ai mon premier conspirationniste !

Et il a remarqué que lorsqu’il roule et qu’il regarde le sol, cela lui provoque des maux de tête. Donc selon lui c’est dû à une peinture au sol que le gouvernement met pour que les conducteurs se sentent mal et soient moins vigilent sur leur vitesse afin de les flasher avec les radars.

J’ose pas lui expliquer la vérité, il a l’air si heureux…

12 Janvier

J’arrive à l’auto-école après une leçon et ma prochaine élève attend au bureau.
Je lui donne les clés du véhicule pour qu’elle aille s’installer mais elle me regarde interloquée.

 » – Ah bon ? Je conduis ?

– Bah oui, tu es sur le planning donc tu conduis.

– Je ne savais pas que je conduisais aujourd’hui.

– Mais pourquoi tu es là alors ?

– Je ne sais pas. On m’avait dit de venir de 14h à 16h.

– Tu te doutes bien que ce n’est pas pour venir prendre un goûter…

– Je ne sais pas, on me dit de venir je viens. Du coup lundi on m’a dit de venir c’est pour conduire aussi ?

– Mais c’est le permis que tu passes lundi ! On t’a donné une convocation…

– Ah je passe le permis lundi ?!? »

15 Janvier

Après sa leçon de conduite, je dis à Mélissa que lors de son prochain cours on commencera à travailler les insertions sur voies rapides.

« Avant de le faire sur l’autoroute, on pourra s’entraîner à le faire sur un parking ? »

Je veux bien prendre le temps qu’il faut pour les rassurer et les mettre à l’aise, mais là je ne vois pas…

21 Janvier

« – Mais si je n’ai pas vu le panneau zone 30, comment je peux savoir qu’on est en zone 30 ?

– Si tu ne regardes pas les panneaux tu ne peux pas en être certain. La configuration de la route et l’environnement peuvent te mettre la puce à l’oreille mais tu n’en auras pas la certitude.

– Donc si je ne regarde pas les panneaux ce n’est pas grave si je roule à 50 dans une zone 30 ? C’est de l’ignorance pas une infraction volontaire. »

Pour une fois que j’ai un élève qui tente un raisonnement logique…

25 Janvier

Des fois tu as beau leur servir la réponse sur un plateau ils ne comprennent toujours pas…

2 Février

Ce matin rencontre avec Léa, nouvelle élève à l’auto-école.

« Moi : – Tu fais quoi de beau dans la vie à part apprendre à conduire ?

Léa : – Principalement des tentatives de suicide… »

Voilà voilà. Je vais attendre un peu avant de lui faire bosser l’autoroute.

13 Février

Sylvain est méfiant. Trop.

Il est persuadé que les autres conducteurs ne respectent pas les ‘STOP’ et font, sans arrêt, des refus de priorité.

Du coup lorsqu’il approche des ‘STOP’ il ralenti excessivement « au cas où » pour ne pas se faire surprendre par quelqu’un qui lui refuserait la priorité.

Alors les autres conducteurs, qui voient une auto-école se traîner, se disent « j’ai le temps d’y aller » et ils y vont.

Ce qui renforce la croyance de Sylvain que personne ne respecte les ‘STOP’.

Donc il ralentit davantage au prochain ‘STOP’.

Ce qui incite les conducteurs à s’engager devant nous.

Ce qui confirmera la méfiance de Sylvain.

Bref Sylvain en est au point où il s’arrête systématiquement aux intersections où il est prioritaire.

Si ça continue, d’ici la semaine prochaine, il va les aborder en marche arrière.

14 Février

« – Mais mes contrôles dans les rétros et les angles morts. Je dois quand même les faire si il n’y a personne ?

– Comment tu sais si il n’y a personne si justement tu ne fais pas tes contrôles ?

– Ah… Donc je contrôle pour voir si il y a quelqu’un et si il n’y a personne je ne suis pas obligé de contrôler ? »

Je ne sais pas comment mais petit à petit elle va y arriver.

21 Février

Le genre de discutions que tu ne peux entendre que dans une auto école :

 » – Pour ta prochaine leçon, mercredi à 13h ça te convient ?

– 13h ? C’est trop tôt je ne peux pas. Il y a de la place plus tard.

– Désolé on a rien d’autre de dispo plus tard. On a des créneaux le matin sinon.

– À quel heure le matin ?

– 9h ça te va ?

– Ah ouai c’est tôt. Vous avez pas plus tard dans la mâtiné ?

– 13h ?

– Bah 13h voilà. C’est parfait. »

27 Février

Salut Buffalo Grill, y a moyen que tu arrêtes de faire prendre des ronds points à contre-sens à mes élèves d’auto école ?

Merci d’avance.

13 Mars

Je ne sais pas comment se déroule votre début de semaine mais de mon côté je suis en train de complètement revoir mon classement des élèves aux métiers atypiques.

Jusqu’à présent l’actrice X, l’artiste de cirque et la Vegan qui bosse dans une boucherie squattaient tranquillement le top 3, mais là je dois faire de la place pour une chanteuse qui a fait un tube de l’été plutôt connu dans les années 2000 et un marabout exorciseur.

22 Mars

Leçon avec Aurélie

Moi : – Dis donc, tu aimes bien la vitesse toi.

Elle : – Euh… Bah ouai mais comment tu sais ?

Moi : – C’est ironique. On se traîne. Depuis tout à l’heure je te demande d’accélérer.

Elle : – Ah ! La vitesse ! Putain j’avais compris ‘tu aimes bien la levrette’

Moi : Ok, mais je ne me serais peut être pas permis ce genre de remarque.

Elle : – Oui c’est bizarre. Parce qu’en plus ouai j’aime bien la levrette.

Moi : – On va peut être se reconcentrer sur la route maintenant…

23 Mars

Le problème des leçons de conduite du samedi matin :

 » Hey ! T’as vu je suis venue en pyjama ! »

28 Mars

Vous vous souvenez de mon élève complotiste ?

Bon, il vient de rater son permis mais rassurez vous, ce n’est pas de sa faute.

Selon lui c’est parce que l’inspecteur avait un boîtier permettant de faire changer les feux de couleur au dernier moment afin de le piéger, sans doute pour une histoire de quota…

Dans le fond je suis content qu’il reste encore un peu avec nous.

29 Mars

Vous vous souvenez de mon élève marabout ?

Je ne sais pas pourquoi mais à la fin de chaque leçon il se sent redevable et me donne des conseils de vie.

Ainsi une leçon avec lui ça se fini souvent comme ça :

« Merci Monsieur Stéphane. À mon tour de vous apporter un savoir. Lorsque vous toussez, il ne faut pas avaler. Il faut cracher car c’est Dieu qui expulse le Diable de votre corps pour y laisser entrer sa lumière. »

Les élèves d’auto-école et leur imparable compréhension des consignes.

C’est tout pour ce premier trimestre. J’espère que le second sera tout aussi riche.

Si vous voulez suivre ça au jour le jour n’hésitez pas à rejoindre ma page facebook Don’t worry, Be daddy !

Sans oublier…

Depuis la semaine dernière vous pouvez (re)découvrir un florilège de mes anecdotes d’auto-école sur page instagram de Code Rousseau. 
Chaque semaine une anecdote à retrouver le mercredi à 10h10 (t’as compris la réf ?)

Bon je ne te cache pas que je suis hyper content. Déjà parce que Codes Rousseau c’est THE éditeur historique pour le code de la route ! Alors le fait qu’ils aient entendu parler de moi et, surtout, qu’ils mettent mes anecdotes en avant, ça me donne l’impression de recevoir un label de qualité.

Et puis je suis aussi très content qu’ils prennent la peine d’en faire des visuels qui déchirent pour les mettre en avant. Je ne partage pas mes anecdotes sur instagram car les gens lisent très peu les textes associés aux photos. Et comme j’ai peu de temps à consacrer à la création de visuels ça m’arrange bien que des personnes compétentes s’en chargent.

Bref rendez vous tous les mercredis sur la page instagram de Codes Rousseau pour découvrir tout ça (et au passage sur la mienne si tu n’y es pas encore).

2 commentaires sur “Auto-école : Premier trimestre 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.