Une journée hors les murs : Le parc zoologique de Thoiry

Il y a des premières fois que l’on ne risque pas d’oublier.

Et aujourd’hui je vais vous parler d’une de mes premières fois, une de celles qui compte.

Depuis que je suis petit, j’ai toujours eu une passion pour les animaux. Dès l’âge de trois ans je voulais devenir vétérinaire ou soigneur animalier. Les années ont défilées et je ne suis devenu ni l’un ni l’autre mais j’ai continué d’être fasciné par le règne animal. Et durant toutes ces années, toutes ma jeunesse, la visite de zoos était pour moi l’événement qui détrônait tous les autres (bon ex-æquo avec Noël je ne te le cache pas).

Si j’avais le choix entre aller au zoo ou à Disney, tu peux être certain que ma décision était vite pliée !

Et, avec mon regard d’enfant, parmi tous les zoos, il y en avait un en particulier qui me faisait pétiller les yeux.

Le Graal de la sortie familiale. Pour le moi du passé, le Zoo de Thoiry (78) était au dessus de tout et pour une raison en particulier : le Safari.

Ce parcours en voiture au milieu des animaux était magique. Je m’asseyais sur la place avant, reléguant ma mère à l’exiguïté de la banquette arrière, et je dévorais des yeux tout ce qui nous entouré , espérant que mon père prenne tout son temps.

Et puis en grandissant nous y allions de moins en moins, mon père a perdu son permis, ma mère ne conduisait pas…

Mais l’envie était toujours là.

Alors, bien des années plus tard, à 24 ans, une idée a doucement germée.

J’étais en train de suivre des cours à l’auto-école (oui j’ai eu mon permis à 24 ans, mais du premier coup !) et j’ai eu un moment de lucidité. Dans un futur proche, j’aurai mon permis. Et il va y avoir un moment, un seul et unique moment, où je conduirai pour la première fois de ma vie en dehors de l’auto école. Le tout premier parcours, la première route, en tant que vrai conducteur. Et forcement je m’en rappellerai longtemps, alors autant ne pas rater son truc et faire un truc de marquant.

Et bien là aussi ma décision fût très vite prise. Le premier endroit où je conduirai avec mon permis ce serais sur le circuit du safari du zoo de Thoiry. Et quelques mois plus tard c’était chose faite. Ma compagne a conduit jusqu’aux portes de la réserve du zoo. Nous avons échangez nos places. Et j’ai caler… Juste 3 ou 4 fois le temps de s’habituer à une nouvelle voiture tu sais ce que c’est. Et j’ai pris la route, au milieu des zèbres paisibles et des autruches curieuses, en me disant que cette première fois, je ne risquais pas de l’oublier.

Et me voilà prêt de 8 ans plus tard, comme tu le sais je suis devenu moniteur auto-école, et il m’arrive souvent de raconter cette première fois à mes élèves, leur demandant si eux aussi ont une petite idée du premier trajet qu’il feront pour leur toute première sortie en voiture. Et quand je les entends dire qu’ils iront sûrement au drive de Mac do je me dit que je n’ai pas tord d’accorder de l’importance à mes premières fois…

Bon maintenant que je t’ai un peu parlé de moi venons en au cœur du sujet.

Avec tout ce que je viens de te raconter, imagine un peu ma joie lorsque j’ai reçu il y a peu de temps une invitation  « presse » pour découvrir les dernières nouveautés du zoo de Thoiry avec ma petite famille !

Pas besoin de ce faire prier pour aller découvrir tout cela et faire passer à mes enfants ce qui était pour moi une des meilleurs journées de mon enfance.

Le parc

D’année en année le parc de Thoiry, situé dans les Yvelines à une quarantaine de km de Paris, s’agrandit et continue de se renouveler en nous surprenant.

La proximité avec les animaux a réussi à émerveiller les enfants tout comme je l’avais été par le passé. Les grandes baies vitrées y sont pour beaucoup et permettent d’observer au plus près les animaux sans donner l’impression de froideur et d’enfermement que procure les traditionnelles barreaux de cages.

Depuis ma dernière visite de nouveaux pensionnaires ont posés leurs valises, tel que les hyènes, peu présente dans la plus part des parcs zoologiques, que l’on peut observer à travers un tunnel de verre comme c’était déjà le cas pour les lions et les tigres.

Les animations sont nombreuses et permettent d’assister aux repas/goûters des animaux en présence d’un soigneurs.

Et les animaux imposants ne sont pas les seuls à avoir leurs places au zoo. L’arche des petites bêtes nous propose aussi une visite dans le monde des petits animaux.

Grenouille, triton, mygale, lézard, méduse… 41 vivariums et aquariums pour découvrir les plus discrets qu’on a tendance à oublier dans les zoos.

Le labyrinthe a lui aussi fait peau neuve depuis ma dernière visite et il retrouve un peu de vie grâce aux animaux imaginaires qui l’habitent et les drôles d’énigmes nous guidant à l’intérieur.

Mais les grandes nouveautés que nous propose Thoiry sont les suivantes :

La volière australienne

Ouverte depuis à peine quelques semaines, la volière australienne nous propose d’arpenter les 250m² qui la compose en compagnie d’une centaine d’oiseaux.

Et vous ne serez pas déçu tant les oiseaux sont curieux et peu craintif de voir ce ballet d’humain sur leur territoire. Les enfants ont adorés les approcher d’aussi prêt et sentir une interaction avec eux.

Au milieu des perruches ondulées, des Rosalbins et des Vanneaux Soldats, ce sont surtout les Loriquets Arc-en-ciel qui font le show. Il suffit de se poser dans un coin calme de la volière pour qu’ils commencent à s’approcher furtivement de nous et viennent nous observer, avant de gentiment prendre la pause devant les appareils photo.

En sortant de la volière, l’immersion Australienne continue sur un sentier au milieu des Wallabies et Kangourous roux ainsi que les enclos des Émeus et Casoars.

Le Lemurtreck

Comme à son habitude, le Parc de Thoiry nous propose une proximité et une immersion incroyable avec les animaux.

Ici vous pourrez parcourir à pied les îles où vivent et évoluent les lémuriens.

Notre présence ne semble pas les troubler, les mamans makis cattas s’approchent avec leurs petits sur le dos pendant que les lémurs nous escortent sur le chemin. Les enfants étaient au départ un peu inquiet de voir ces animaux jusqu’alors inconnues venir à leur rencontre mais les craintes laissent vite places à la curiosité tant celle des lémuriens qui nous dévisage est communicatif.

Le Camion Brousse

Mon gros coup de cœur du parc de Thoiry !

Comme je te l’ai déjà dit le Safari est pour moi un lieu d’émerveillement. Ce parcours en voiture au plus proche des zèbres, rhinocéros, girafes, éléphants et tant d’autre, a depuis des années réussit à faire briller mes yeux. Mais le safari va encore plus loin en s’offrant 2 camions brousse pour pousser encore plus loin la découverte.

Alors vous vous demandez sans doute ce que le camion brousse a de plus que le parcours en voiture, en dehors de nous décharger de la conduite.

Tout d’abord, le camion brousse ne se cantonne pas aux routes et chemins qui arpentent le safari. Des animaux un peu loin ? Et hop nnous voici hors des sentiers pour s’en approcher. Les Lions font la sieste à l’ombre ? Pas de soucis, le camion se faufile entre les arbres pour les observer de plus proche. (Notez que les lions du safari ne sont plus accessible qu’à partir du camion brousse).

Les enfants ont adorés pouvoir observer les animaux d’aussi près.

Le deuxième gros plus de ce camion brousse, ce sont les commentaires de notre guide, soigneur animalier de la réserve.

Autant le parcours en voiture est chouette, autant il manque parfois d’informations.

Ici c’est tout autre chose. Notre guide connait sur le bout des doigts les habitants du safari et la visite qu’il nous offre regorge d’anecdotes tant sur les animaux que sur la vie du parc.

Comment reconnaître les mâles et les femelle de cette espèce ?

Quel est ce gros bâtiment que l’on voit au loin ?

Pourquoi tel animal ce comporte ainsi ?

La visite est toute aussi passionnante pour les oreilles que pour les yeux et la vie du safari est pleines d’anecdotes que l’on n’imagine pas.

Le Safari Air Park

Une des autres grosses nouveautés de cette année 2018 à Thoiry est le Safari Air Park. Une aire de 1500 m² de filet qui vous emmène jusqu’à 9 mètres du sol et vous offre une vue imprenable sur la réserve africaine.

Pas besoin de harnais, cet espace est entièrement sécurisé et accessible dès 3 ans.

La tyrolienne

Vous n’avez jamais rêvez de vous élancer au dessus des lions ? Voir les animaux de la savane sous vos pieds ?

C’est désormais possible grâce à une tyrolienne de 500 mètres (2 fois 250 mètres)

Malheureusement nous avons visitez le parc un jour où la tyrolienne était fermée. Mais ce n’est qu’une raison de plus pour vite revenir en famille.

Comme tu t’en doute cette journée a été fantastique. Le soleil était présent, le parc peu peuplé de visiteur, les enfants été envoûté par le lieu (et moi aussi au passage).

Si tu désires plus d’information sur le Parc de Thoiry, ses nouveautés, ses tarifs et horaires, tu peux trouver toutes les informations nécessaires sur le site du  Parc zoologique de Thoiry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *