18557163_1358071917620085_1621694173372608528_n

Couche Lotus : on fait le point (de croix) dessus

Le 10 Mai dernier était une journée spécial pour moi, c’était la première fois depuis le lancement de mon blog qu’une marque m’invitait à un événement !

Mon petit blog et sa poignée d’articles pas très sérieux commençait à attirer l’œil.

Le programme avait l’air plutôt sympatique : présentation de la nouvelle gamme de couche Lotus Baby, rencontre avec d’autres blogueurs, discussion avec Hafida (sage-femme de l’émission « la maison des maternelles ») et de la dessinatrice Kopine (en toute honnêteté je ne connaissais aucune des deux), et surtout espace de jeux pour les enfants !

Alors je ne te cache pas que les couches c’est loin d’être ma passion, c’est même un sujet que je préfère éviter car tu finis toujours par devoir écouter une ayatollah des couches lavables qui t’explique pourquoi c’est elle qui a tout compris (oui un peu comme avec les anti-vaccin ou ceux qui ne jure que par l’homéopathie).

Mais je décidais tout de même d’y aller ne serait-ce que pour rencontrer des gens cool et laisser mes marmots s’éclater avec les jeux prévus.

C’est donc accompagné de mes deux pandas que je me suis rendu en plein Paris pour le lancement de la gamme de couche de la marque Lotus.

Je te passerais nos péripéties en plein cœur de Paris où le GPS à soudainement décidé de ne plus remplir ses fonctions, nous forçant donc à naviguer à tâtons dans toute les rues de l’arrondissement avant de tomber, après 20 minutes de recherche, complètement par hasard sur l’adresse du rendez-vous.

Après un accueil chaleureux de l’adorable e-zabel, on a vite été mis dans le bain par la présentation des couches.

18486446_1354389287975907_1686827751103997863_n

Alors je sais ce que tu te demande et je t’arrête tout de suite, comme je te l’ai déjà dit plus haut, les couches c’est pas ma passion.

Tu souhaitais peut-être que je te parle de leur douceur, leur confort, leur résistance ou bien même de leur composition ?

Et bien non ma petite dame ! Je laisse ça à d’autres qui s’en tirerons bien mieux que moi.

Tu peux donc, si tu souhaites approfondir le sujet, aller jeter un œil sur les blogs comme Le carnet d’Emma ou même chez Maman Floutch, tu devrais y trouver ton bonheur ! (Bon je t’ai mis les liens parce que je suis sympa mais attend au moins d’avoir fini de lire cet article avant de foncer sur les autres blogs. Merci.)

Non, ici on va se poser une vrai question. Une question existentielle !

Est-ce qu’une couche Lotus ça se brode ?

Je fini de brièvement te parler de l’événement et je te déroule mon verdict.

18620398_1354390584642444_9134861979469359743_n

J’ai ensuite essayé de me débarrasser de mes loupiots dans la salle qui leur été dédié.

Psychomotriciennes, conteuse, jeux, buffet… Rien ne manquait pour les occuper et ils ont grandement apprécié.

18582127_1354390014642501_7895734695570895403_n

Je ne sais pas si c’est l’effet Lotus mais mon fiston avait des envies de liberté et n’arrêtait pas de tenter de prendre la poudre d’escampette ou encore d’aller dévaliser le buffet des adultes (bien plus coloré que celui des petits, ils font les choses bien chez Lotus).

18556307_1354389141309255_2194709575508620221_n

Pendant ce temps j’ai pu discuter avec divers blogueurs et blogueuses parmi lesquels le sympathique Papacube (et tu ne le répètes pas mais en vrai il est tout petit !).

Une aprèm bien sympathique de laquelle je suis partie avec un paquet de couche sous le bras. L’occasion idéale de me lancer dans le test que tous le monde attend !

Le test : Une couche, est-ce que ça se brode ?

Généralement pour savoir si un truc me plaît je me demande dans l’ordre :
– Est-ce que ça se mange ?
– Est-ce que ça se brode ?
– Est-ce que les gamins peuvent jouer avec ?

Mais avec une couche c’était plutôt mal parti pour les points 1 et 3. Reste le point 2, le point de croix !

Dans un premier temps il a fallut trouver le motif que j’allais broder dessus.

Vio la vilaine m’a suggéré, sur instagram, de broder un symbole « danger nucléaire », idée qui m’a bien plus, j’avais même commencé à dessiner ma grille (en vrai j’étais plus partie sur le symbole biohazard)

Seulement voilà, le community manager de chez Lotus n’a pas saisi que Vio faisait référence à se qui se trouvait dans la couche, c’est à dire les surprises que nous laissent les gamins, et non pas se qui se trouve DANS la couche (la composition).

Du coup le CM de Lotus a été contraint de nous sortir l’argumentaire sur la compo des couches.

Comprenant qu’il pouvait y avoir méprise, et voulant surtout éviter de me prendre un autre copié collé de la part de Lotus sur un de mes réseaux sociaux, je décidais donc de broder dessus un panda.

Déjà parce que c’est mignon, que tous le monde aime les pandas, et puis parce que les couches étant blanche je n’aurai qu’une couleur à broder et que ça m’éviterai de trop me casser le cul pour un truc qui finira à la poubelle (les pro couche lavable je ne veux pas vous entendre !).

18557163_1358071917620085_1621694173372608528_n

Alors est-ce que c’est facile à broder ?

Et bien non ! C’est une purge.

La couche étant épaisse et bien résistante (ce qui est une qualité en soi pour une couche), il m’a fallut prendre une aiguille très fine pour parvenir à percer ses défenses. Et qui dit aiguille fine dit d’avantage de frottement sur le fil et, par extension, d’effilochement. Donc un fil qui casse plus souvent.

Pour ceux qui veulent quand même un petit avis sur la composition des couches, sachez qu’aucune fumé verte épaisse et menaçante n’est sortie de la couche durant la broderie, et mes yeux ne sont pas tombé. Si ça c’est pas la preuve que ces couches c’est de la top qualité…

Malgré la difficulté j’ai fini par réussir !

20170518_232750

Et voici le résultat final une fois porté :

20170519_065634

Donc voici la réponse tant attendu et que vous êtes sans doute nombreux à attendre :

oui, une couche Lotus baby ça se brode, mais c’est chiant !

Voilà j’espère que Lotus tiendra compte de mon test pour en faire un argument marketing.

Qui sait peut être un jour la mention « brodable » apparaîtra sur un de leur paquet…

18485973_1354390227975813_7837364480853285064_n

2 commentaires sur “Couche Lotus : on fait le point (de croix) dessus

  1. Du bonheur à lire ! Ne t’arrête jamais surtout ! Tu pense pouvoir broder les couches lavables maintenant ? ahahah…
    On pense fort à la petite famille depuis l’autre bout de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *